+33 1.45.23.52.69

AICOM - Stéphanie Schlesser

Stéphanie a toujours eu une passion pour la scène. Elle adore s’investir dans un processus créatif artistique, de travailler en équipe et d’échanger avec son public.

Via ses cours de danse, de chant et de théâtre dans différentes écoles destinées aux talents en herbe, elle a enchaîné plusieurs spectacles dans lesquels elle a alterné les trois disciplines.

A l’âge de 14 ans elle décroche son premier rôle principal dans une comédie musicale « 
La Princesse de Whitechapel » suivie un an plus tard par le rôle de « Cendrillon » dans la comédie musicale « Cendrillon vs Blanche Neige« .

Refusant de faire un choix entre le chant, la danse et le jeu d’acteur, elle quitte la Belgique à 18 ans pour aller suivre une formation professionnelle pluridisciplinaire à l’
Académie Internationale de Comédie Musicale (AICOM) à Paris.

Diplômée avec mention spéciale en 2014, Stéphanie décroche le rôle de « 
Fleur de Lys » pour la tournée asiatique 2014-2015 de la célèbre comédie musicale « Notre Dame de Paris« . Rôle qu’elle jouera une centaine de fois en 6 mois en Corée du Sud, à Taiwan et au Liban.

Son beau parcours artistique se confirme car après Riccardo Cocciante, ce sont Gérard Presgurvic et Stéphane Métro qui lui confient le rôle de doublure de « 
Juliette » pour la tournée coréenne de « Roméo & Juliette« .
 
De retour à Paris, Stéphanie rejoint la troupe de la comédie musicale dédiée à Nelson Mandela, «Madiba», mise en scène par Pierre-Yves Duchesne au Théâtre Comédia.

Preuve de sa pluridisciplinarité, s’en suit un contrat de 3 mois à l’
Opéra de Saint Tropez en tant que danseuse dans le show spectaculaire du photographe, Philippe Shangti et du chorégraphe, Aziz Baki, « No prostitution here« .

Changement de style et de décor, elle incarne le rôle de « 
Anna » dans la comédie musicale « La Reine des Neiges » en Martinique.

Prochaine étape, la tournée chinoise de « 
Roméo & Juliette » où elle remontera au balcon pour rêver de son Roméo.

Sa carrière prendra une tournure internationale en juin 2017 car elle a été sollicitée pour le rôle-titre de la version hongroise de « 
Aïda« , la célèbre comédie musicale de Tim Rice et Elton John . Cette œuvre a été jouée plus de 1800 fois à Broadway, a reçu 4 Tony Awards et 1 Grammy Awards et a été présentée dans plus de 20 pays. Un sacré challenge pour Stéphanie qui devra jouer et chanter en hongrois.
 
Restée fidèle à l’AICOM, quand son agenda le permet, elle y donne ponctuellement des cours et des stages depuis 2015.
 
A suivre… J
stephanie-schlesser