+33 1.45.23.52.69

AICOM - Fleur Mino

Fleur Mino donne ses premiers récitals pieds nus dans l’herbe devant les quelques 200 âmes du petit village de Pussy en Savoie dès l’âge de trois ans. Au programme et a capella : Les vocalises de la reine de la nuit, des airs d’opérette, le tout sur des chorégraphies très inspirées de Michael Jackson et des costumes empruntés à Madonna (un peu grands quand même…).

Parfaitement formée, made in Beaufort, elle décide de conquérir le monde !

Commence alors une collection de chaussures: petites ballerine plate pour l’étude du piano, chaussons pour l’étude de la danse, kikers pour la faculté de Musicologie, souliers de caractère pour le travail de la voix…

Elle fait de belles rencontres : Anne-Marie Blanzat from Paris et Karen Nimereala from New York pour l’art du chant, Les chefs de chant David Triestram, Anne-Marie Fontaine from Paris, Kevin Amos from London, Christopher Denny from New York pour la beauté de la musique.

Depuis elle trouve sans cesse de nouvelles chaussures à son pied : Souples sandales pour incarner Pamina dans La Flûte Enchantée, solides bottines pour Nelly dans Rip, Chaussures plateforme pour la Fée Bleue de Pinocchio, chaussures de montagne pour incarner Maria dans La Mélodie du Bonheur, exceptionnellement pas de chaussures du tout pour interpréter La Petite Sirène, des tongs pour…. Non, pas de tongs, merci !

Ses souliers et elle passent de merveilleux moments dans de chics endroits : Opéra de Lyon, Opéra Bastille, Théâtres du Comédia, de L’Olympia, des Folies Bergères, de Tunis, Auditorium de Madrid, Théâtre Antique de Carthage, Palais des Beaux-Arts de Charleroi, Zéniths de France, etc…

fleur